Archives de catégorie : Collaboration au travail

La force du positif et de l’estime de soi

Problème inextricable

Photo prise par Valérie Bauwens

Quand une situation semble inextricable, êtes-vous  celui qui va essayer de décomposer le problème ou plutôt celui qui va se focaliser sur les solutions et le positif déjà existant? Au cours d’un coaching d’équipe, une cliente voulait absolument comprendre quelle était l’origine du dysfonctionnement de son groupe de travail. J’ai réussi à la convaincre qu’en nous concentrant sur les aspects positifs de l’équipe nous pourrions probablement plus la faire progresser. C’est ce que nous avons mis en place. Nous avons réalisé un exercice sur les rêves de chacun, et ensuite celui de l’équipe. À la suite de cette séance, les problèmes s’étaient comme par enchantement évaporés. C’était donc cela la pouvoir du positif! Les citations suivantes de Jung et Schutz me permettent de mieux comprendre les mécanismes derrière ce phénomène.

Voici ce que Carl Jung écrivait: “Tous les problèmes les plus importants de la vie sont fondamentalement insolubles… Ils ne peuvent jamais être résolus, mais seulement surpassés. Ce “surpassement” montre, après un examen plus attentif, qu’ils nécessitent un nouveau niveau de conscience… Il n’est pas résolu logiquement en ses propres termes, mais disparaît lorsqu’il est confronté à une force de vie nouvelle et plus puissante.”

Will Schutz ajoutait: “La nouvelle conscience qui est nécessaire pour résoudre de nombreux problèmes personnels, professionnels, internationaux et organisationnels est, je crois, la conscience de soi, qui est directement liée à l’estime de soi.”

Travailler à améliorer l’estime de soi d’une personne ou d’un groupe pourrait donc être la clé vers de  grands changements positifs. À méditer et appliquer…

Sources:
Jung, C. Collected Works. Vol 13: Alchemical Studies. New York: Pantheon, 1953
Schutz, W. L’élément humain, Interéditions, Paris, 2006

 

La nature, une métaphore de l’organisation

photo-frederic-vester

Citation du jour:

“La nature est une entreprise qui compte deux milliards d’années et qui n’a pas encore fait faillite.”

Frédéric Vester Prof. Dr. Dr. h.c.

Inspiré d’un cours que j’ai récemment suivi sur les profils de personnalité: Leonardo 345

Être HP (Haut Potentiel) au travail, ce n’est pas tous les jours facile

Photo Valérie BauwensDit-on souvent de vous que vous faites rapidement des liens entre des idées, que vous apprenez vite? Avez-vous en permanence de nouvelles idées? Vous êtes-vous souvent ennuyé en classe? Êtes-vous hyper sensible ? Voici quelques premières indications qui permettent de reconnaître qu’une personne est HP (Haut Potentiel). Comme le mentionnait Patricia Michaud dans l’article ci-dessous, “Être HP toucherait 2 à 5% de la population. Si les personnes concernées sont souvent capables de «surperformer» et de trouver des solutions créatives aux problèmes, elles doivent aussi faire face à de nombreux désagréments.”

Voici quelques liens intéressants qui vous permettront de mieux cerner la question des HP dans le monde du travail.

Une introduction à la thématique par Patricia Michaud, HR Today:

https://www.hrtoday.ch/fr/article/le-haut-potentiel-un-avantage-sous-condition

Interview de Jean, 44 ans, qui vient d’être diagnostiqué HP, Valérie Bauwens, HR Today

https://www.hrtoday.ch/fr/article/dans-la-tête-d’un-hp

Deux livres de Christel Petitcollin :

http://www.christelpetitcollin.com/?section=livres&language_utilisateur=fr

 

  • Je pense trop

Comment maîtriser ce mental envahissant ? Qui pourrait penser qu’être intelligent puisse faire souffrir et rendre malheureux ?

Ce livre propose des cours de mécanique et de pilotage de ces cerveaux sur efficients.

  • Je pense mieux

Vivre heureux avec un cerveau bouillonnant, c’est possible !

Cet ouvrage est un livre-lettre, un livre-dialogue, destiné aux lecteurs qui connaissent déjà “Je pense trop” et qui en attendent la suite.

La vidéo d’une conférence de Arielle Adda sur les personnes HPI et le monde du travail, et une publication

Arielle Adda est une psychologue connue pour ses prises de positions relatives aux personnes appelées “surdouées”.

https://m.youtube.com/watch?v=3pDHuRRiSoE (durée 1h05)

Publication avec Thierry Brunel, Adultes sensibles et doués : trouver sa place au travail et s’épanouir, éditions Odile Jacob, 2015 (ISBN 978-2738132260)

Un patron doit-il critiquer ses employés?

Une minorité de travailleurs juge les feedbacks négatifs comme étant constructifs. Cinq compliments sont nécessaires pour réparer les dégâts d’un reproche.

 

Sourced through Scoop.it from: www.letemps.ch

See on Scoop.itThe future of work and collaboration

LES SENIORS PLUS APTES A MOBILISER L’INTELLIGENCE COLLECTIVE ET LA PERFORMANCE COLLECTIVE !

Photo Valerie Bauwens

Photo Valerie Bauwens

Cet article décrit 6 mythes les plus répandus sur les seniors et pointe vers 4 autres idées beaucoup plus positives et énergisantes.

Selon moi, ces mythes sont dépassés. Au fil de mes études ethnographiques sur l’utilisation de la technologie, j’ai remarqué que les participants se différenciaient  en termes de comportements, non pas selon leur âge, mais selon qui leur stade de vie (ex. suis-je marié, aux études, ai-je des enfants…). Mon hypothèse est que cette conclusion s’adapte à d’autres sujets que l’utilisation de la technologie. Ce n’est pas l’âge qui importe, mais l’attitude face à des choix de vie soit simples du quotidien, soit plus fondamentaux. On peut décider à 50 ans de se remarier, avoir des enfants ou on peut aussi plutôt se dire je vise une retraite dans 10 ans. Attitude radicalement différente qui va avoir un impact fondamental sur tous nos autres choix de vie.Les 6 mythes les plus répandus sur les seniors au sein de notre culture au sujet de l’âge ?Mythe n ° 1: La dépression est plus fréquente dans la vieillesse

Mythe n ° 2: Le déclin cognitif est inévitable

Mythe n ° 3: Les travailleurs âgés sont moins productifs

Mythe n ° 4: La solitude est plus probable

Mythe n ° 5: Créativité diminue avec l’âge o   Mythe n ° 6: Plus d’exercice c’est mieux

Et  4 bonnes idées à propos des seniors:

– Les travailleurs âgés font moins d’erreurs graves… et apporte plus aux projets

– Les travailleurs âgés sont plus engagés

– Les travailleurs plus âgés ont une longueur d’avance sur leurs collègues plus jeunes. Ils ont bien plus d’expérience

– Les travailleurs âgés sont plus créatifs lorsque l’on fait appel à l’expérience

Voici le reste de l’article:

http://sco.lt/8Ej4sr