Passer sa maturité en cours du soir, c’est possible et cela peut changer votre vie

Photo Valerie Bauwens

Voici un excellent article du journal Le Temps (1er octobre 2016) qui nous rappelle que nos chemins de vie ne sont pas toujours rectilignes et que le système d’éducation en Suisse nous laisse des deuxièmes chances. A nous de les saisir!

https://www.letemps.ch/culture/2016/09/30/maturite-change-vie

L’article nous parle en effet de la possibilité de passer sa maturité en cours du soir. Il rassemble quelques témoignages de personnes, aujourd’hui connues, qui ont passé leur maturité en cours du soir. Prenons l’exemple de Robert Cramer, conseiller aux Etats vert genevois. L’article mentionne: “Il se souvient bien de ce sentiment d’urgence de vivre autre chose. Il fuyait alors, à 16 ans, un collège où «tout le monde se ressemblait et avait les mêmes préoccupations. Insupportable!». Après quelques années de petits boulots, il intégra le Collège du soir. Sa maturité latine en poche, il étudia le droit et décrocha son brevet d’avocat.”

Je vous laisse découvrir d’autres témoignages qui rappellent l’importance d’être bienveillant par rapport à soi-même et son chemin, et de ne pas hésiter à se battre pour trouver sa voie.